Comment réagir si un enfant explique que son entraineur entre systématiquement dans les vestiaires après l’entrainement ?

Imaginons que des parents vous informent que le moniteur de leur enfant entre systématiquement dans les vestiaires après son entrainement. Comment réagiriez-vous ?

Par cet exemple, qui pourrait survenir dans votre structure, nous souhaitons vous proposer quelques éléments pour alimenter votre réflexion, autour d’une thématique qui préoccupe bien souvent les organismes sportifs.

Un objectif : Protéger les jeunes sportifs

Par ailleurs, si une telle situation devait se produire dans votre structure, le premier point à aborder serait de vous demander si le comportement de cet encadrant est adéquat ou non. Un certain nombre d’éléments sont à prendre en compte pour y répondre. Par exemple, l’âge des sportifs. Ainsi, cela peut vous sembler plus justifié si cela concerne de jeunes enfants que des adolescents. Et encore…

Rappelons-le : outre la transmission d’une passion et l’apprentissage de votre sport, le rôle de vos encadrants est également d’assurer la sécurité des jeunes sportifs. Ainsi, le vestiaire ne devrait pas devenir une zone de non-droit pour les adultes. En effet, il est important que vos coaches aient le droit d’y entrer en cas de besoin des enfants, mais cela ne devrait pouvoir se faire que dans des conditions spécifiques.

Dans l’exemple qui nous occupe, ce qui questionne est l’aspect systématique. Car ce qui est vu comme tel par une personne, ne l’est peut-être pas pour une autre. Il est donc important de comprendre ce que cela signifie : est-ce que l’encadrant le fait à chaque entrainement ou de temps à autre ? Si la balance tend davantage vers « chaque entrainement », cela peut mettre en lumière une attitude pas forcément adéquate de la part de l’adulte. Un comportement qui peut non seulement le mettre en danger mais aussi importuner grandement les enfants.

Un cadre clair pour la sécurité de tous

Afin de protéger vos jeunes sportifs et leurs entraineurs, il est donc important pour votre club de mettre en place des règles internes. Plutôt que d’interdire tout accès aux vestiaires aux adultes, il s’agira de définir comment et dans quelles conditions l’encadrant peut y accéder. Par exemple, pour donner les formations d’équipe, débriefer après un match ou un entrainement ou tout simplement porter assistance à un jeune en cas de chute ou de bagarre.

Un autre aspect à prendre en compte est la question de l’hygiène, qui peut sembler très importante pour l’adulte. En effet, pour certains encadrants, il est impératif que les joueurs prennent une douche après une activité physique. Ainsi, être dans les vestiaires, c’est s’assurer que les douches soient prises. Mais est-ce que cela justifie un contrôle systématique par un adulte ? La réponse ne sera pas la même lors d’un entrainement hebdomadaire que durant un camp ! Et, encore une fois, même dans un tel contexte, il est important qu’un cadre soit défini. Par exemple, il est tout à fait possible de proposer le port d’un caleçon de bain. 

Un espace défini en co-responsabilité

Une fois que votre club aura déterminé un fonctionnement interne, il convient de l’expliciter à chacun : aux coaches, aux parents et aux enfants. Ainsi, chacun pourra devenir partie prenante, évoluer dans un espace où il se sent bien et sache comment mener son rôle.

S’engager seul dans des telles démarches peut vous paraître compliqué ou contraignant.  Vous soutenir dans la mise en place de stratégie de prévention est au cœur de notre prévention. Par des interventions adaptées à vos activités ou développées sur mesure, nous souhaitons accompagner chaque organisation qui souhaite rester un espace sécuritaire pour tous.

Autres articles