Formations : “Il faut les préconiser à d’autres clubs, c’est une bonne opportunité !”

En octobre 2017, le FC St-Légier a sollicité le service Prévention & Formation d’ESPAS pour sensibiliser entraineurs et membres à la thématique des abus sexuels. Rencontre avec Michel von Burg, Président du club, qui revient sur son expérience.

 

Situer la limiter entre contacts adéquats et inadéquats au sein du club

On ne sait pas ce qui peut arriver”, voilà ce qui a incité Michel von Burg à encourager la prévention au sein du FC St-Légier.  Avec au coeur de ses questionnements, les difficultés que peuvent rencontrer les clubs sportifs pour distinguer les contacts adéquats de ceux qui ne le sont pas. “On a longtemps discuté pour savoir si un entraineur devait rentrer dans les vestiaires ou non. Maintenant, ils ne le font plus, sauf pour donner la formation d’équipe. Toutes ces choses-là, aujourd’hui, c’est très délicat, il faut faire attention.” Des réflexions qui dépassent largement la porte des vestiaires, comme l’explique le Président : “Il y a un moment où on se demande même si on a le droit de poser la main sur l’épaule d’un jeune pour le féliciter d’un bon match.” 

Après la présentation de l’offre de formations d’ESPAS lors de l’Assemblé générale de l’ACVF, le FC St-Légier décide de faire intervenir un expert pour sensibiliser ses entraineurs à la thématique des abus sexuels. Son Président revient sur ses motivations : “Que ce soit moi qui dise aux responsables d’équipes : “Ecoutez, il peut y avoir des problèmes, attention dans les vestiaires !” ou que ce soit quelqu’un du milieu, de neutre, j’ai trouvé que c’était un peu plus porteur !”

 

Favoriser le dialogue entre tous  

En plus d’offrir des outils pour entretenir des contacts adéquats entre coachs et joueurs, Michel von Burg relève le principal atout de ces cours : permettre le débat et les échanges dans un climat d’ouverture. “Le dialogue avec l’intervenant était très ouvert. A l’intérieur des groupes, les gens se concertaient, c’était bien. Ca répondait à ce que l’on attendait.”, explique-t-il.

Quant à la réception de cette démarche auprès des entraineurs, le Président se veut encourageant : “La majorité des coachs était là. Ils l’ont bien pris. Et ce qui était intéressant, c’est qu’il y avait des jeunes et des moins jeunes.” L’engagement, quant à lui, était aussi au rendez-vous : “J’étais surpris en bien car chacun a vraiment joué le jeu. Chacun osait partager son expérience, qu’elle soit avec des jeunes ou des moins jeunes.

Autrement dit, une expérience réussie selon le Président du FC St-Légier, qui invite les associations à en faire de même : “Il faut préconiser ces informations aux autres clubs de foot, dans le sport en général et tout ce qui touche à la jeunesse car ils sont concernés. C’est une bonne opportunité !

 

 

Vous désirez, vous aussi, organiser un cours de prévention au sein de votre club ?

En savoir plus !

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !